La success story d’Andrea et la projection de sa vidéo dans tous les cinémas UGC

By 8 January 2019Actualités
news-Andrea

Le Motion Design d’une étudiante du CAD dans tous les cinémas UGC

Andrea Oerter, diplômée du CAD en 2018.

Suite à la sortie de sa vidéo pour UGC dans les cinémas, à la télévision et sur de nombreux supports print, Andrea Oerter, récemment diplômée du CAD, nous parle de ce qui l’a menée à ce projet.

Tu as réalisé un projet pour ton jury de fin d’études, et ce projet se retrouve maintenant sur les écrans de cinéma, projeté plusieurs fois par jour. Comment cela s’est-il produit ?

Parmi les membres du jury se trouvait Philippe Warzée, directeur de Pub Magazine. Après m’avoir vue défendre mon projet, il m’a mise en contact avec Bruno Plantin-Carrenard, directeur d’UGC Belgique. A ce moment-là, on est en juillet et je commence juste à travailler en agence chez EVO Group. C’est plus tard, fin octobre, qu’UGC me recontacte afin de réaliser leur campagne promotionnelle de fin d’année. J’ai bien évidemment accepté.

Comment te sens-tu à l’idée qu’un jury du CAD puisse déboucher sur une expérience professionnelle concrète très positive ?

C’est très paradoxal parce que les jurys sont des moments assez éprouvants en tant qu’étudiant. On doit défendre en peu de temps le travail de deux ou trois mois. On pense qu’on est prêt mais on ne l’est jamais vraiment. Et c’est certain que je ne m’attendais pas à ça ! Même si secrètement je l’espérais peut-être un peu.

Qu’est-ce qui t’a menée à choisir UGC comme sujet pour ton jury ?

J’aime beaucoup le cinéma. J’habite près de l’UGC à Toison d’Or, et c’est un réflexe d’aller voir un maximum de films plutôt que de regarder la télé par exemple. J’ai même un abonnement ! Les produits d’UGC me parlaient donc particulièrement, et je les connais bien : leurs points forts, comme leurs points plus faibles, ceux sur lesquels j’ai décidé de travailler. C’était d’autant plus encourageant de découvrir que leur logo avait été modernisé au moment où j’ai commencé le projet. Ils avaient donc une véritable volonté d’évoluer et éventuellement de se repositionner.  Je me disais que je n’étais pas trop à côté de la plaque.

Comment s’est passé ton jury ?

Il y a toujours des petits soucis dans des moments si tendus, mais je pense que les popcorns que j’avais amenés pour les membres du jury les ont fait sourire. L’un dans l’autre j’étais plutôt satisfaite de ma prestation. J’ai pu présenter et défendre mes prises de position, et le travail était là.

Aurais-tu un conseil à donner aux étudiants actuellement au CAD ? Peut-être pour préparer leurs jurys justement ?

Il faut se dépasser et se donner à fond, pour se sentir à l’aise avec soi-même et pouvoir se faire confiance lorsque le jour J arrive. Le travail paie toujours.

La vidéo est disponible ici.

Le site Web du CAD utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En utilisant notre site Web, vous acceptez nos cookies conformément à notre politique de confidentialité.
je suis d'accordJe ne suis pas d'accord